logo

Voyages

Cette année, les enfants et les adultes de l’Ecole de la Neuville sont allés en Angleterre, à Londres et à Liverpool, du 22 mars au 30 mars 2017.

En voyage, les enfants réalise au jour le jour un carnet de voyage autour des visites et découvertes faites.

Carnets de voyage 2016/2017

Normandie : Le Havre et Caen

Angleterre : Londres et Liverpool

 

A l’école de la culture

voyage 02La première chose que les enfants demandent à la rentrée, à peine arrivés, c’est : « Où est ce qu’on part en voyage cette année ? ». C’est dire si ce voyage est important pour eux. Mais avant de partir, on va les familiariser avec l’histoire de ce pays, sa langue, ses coutumes, sa cuisine, ses personnages célèbres, en un mot, avec tout ce que l’on peut imaginer pour intéresser au projet. On va donc leur proposer, en dehors des heures de classe, mais parfois aussi pendant, un accompagnement culturel en vue de ce voyage auquel vont participer, bien sûr, tous les enfants et tous les adultes.

voyage-04Comme ce séjour se déroule au Printemps, ce qui nous laisse pas mal de temps pour approfondir les choses. Et à notre retour, on va se servir de tout ce que l’on aura découvert pour construire un spectacle qui sera joué à la fin de l’année, par tous les enfants, dans le théâtre de l’école.

Mais peut être certains se demanderont pour quelles raisons dépenser tant d’énergie pour un domaine, la culture, dont l’utilité pourrait sembler secondaire dans une école ? Nous répondons que notre expérience pédagogique nous a enseigné le contraire. Nous avons compris, en effet, au fil des années, que la culture est le chemin qui mène le plus sûrement aux apprentissages scolaires parce qu’elle donne du sens à tout ce qui est entrepris. Ce prétendu détour n’est qu’apparent. Le recours à la culture permet bel et bien de placer l scolarité au centre de l’école et dans un environnement qui permet aux enfants, à tous les enfants, même ceux qui ont du mal avec leur scolarité  de s’y intéresser comme l’a souvent souligné notre marraine, Françoise Dolto.

Évidemment, nous avons tous recours à des notions que nous n’avons pas expérimentées. Nous devons alors nous en remettre à l’expérience des autres… Mais alors, justement, il faut le dire. Surtout dans les situations d’apprentissage telles que l’école, la vie familiale, en créent quotidiennement.

voyage 03voyage 05

Si l’on entreprend de dessiner la carte du monde, il convient d’abord de parler des hommes qui ont découvert ces pays, de parler des voyages qu’ont entrepris ces explorateurs. Les enfants sauront ainsi ce qui a été à l’origine de ce qu’on leur enseigne, ils comprendront ce que ça veut dire de faire une carte. Cela ne sert à rien de dessiner et de colorier les reliefs, d’apprendre les noms et les superficies si le maître ou les parents n’ont pas décrit en quoi cela consiste de remonter à la source d’un fleuve, d’escalader une montagne, s’ils n’ont pas dit la nécessité de ces entreprises humaines, traduit les noms de ces villes, situé ces régions parfois éloignées, inconnues, parlé des hommes qui y vivent et de l’histoire de ces peuples. Nous ne savons rien, dans quelque domaine que ce soit, que par le témoignage de ceux qui ont exploré et donné sens à ce qu’ils ont vécu. Toute connaissance n’a de sens qu’à travers les humains qui ont laissé témoignage… comme le constate Emmanuel Audusse de l’équipe pédagogique de La Neuville à propos de notre récent voyage en Grèce :

« La Grèce revêt dans ce contexte un parfum singulier. Car ce voyage est à nouveau un retour aux sources. Ce qui, dans une école où l’on sait l’importance du chemin parcouru, est essentiel.

voyage 06

Les institutions neuvilloises ont une histoire, une fondation, qu’on interroge souvent et qui leur donnent une raison d’être. Comment, dès lors, ne pas voir l’intérêt, la nécessité même, pour chacun d’entre nous, adultes et enfants, de renouer avec les racines de la démocratie, du théâtre, des mathématiques, du sport, de la musique, de la littérature, du questionnement sur soi et sur le monde ? La Neuville s’est aussi construit, au fil des ans, une mythologie propre, ancrée sur l’oralité. Comment ne pas se réjouir, alors, d’écouter, de raconter ces mythes qui hantent nos imaginaires : la guerre de Troie, l’épopée d’Ulysse, la malédiction des Atrides, la tragédie d’Œdipe ?

voyage 07

Enfin, puisque la Neuville est une école où l’on veut réfléchir sur la manière de faire l’école, notre Athènes sera peut-être avant tout le berceau de la pédagogie dans sa démarche socratique, admirablement exposée par Platon dans Le Ménon à propos de la duplication du carré : dépasser ses préjugés, s’ouvrir au questionnement, entrer dans un processus de recherche et découvrir la vérité par soi-même.»

Les voyages forment la jeunesse…

par Fabienne d’Ortoli et Michel Amram*

Archives carnet de voyage

2015/2016

Portugal : Porto et Lisbonne

Bordeaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014/2015

Prague et Vienne

Alsace : Strasbourg et Vosges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2013/2014

Béziers-Narbonne-Perpignan

Barcelone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2012/2013

Berlin

Lyon